La maladroite

la maladroiteLa maladroite d’Alexandre Seurat aux Editions du Rouergue

« L’institutrice : Quand j’ai vu l’avis de recherche, j’ai su qu’il était trop tard ». C’est la première phrase deLa maladroite, un premier roman troublant et réussi.C’est l’histoire de Diane, une enfant de 8 ans maltraitée, qui nous est racontée par les différents protagonistes : la grand-mère, le frère, les institutrices, les gendarmes… Sans jamais sombrer dans le pathos ou le glauque Alexandre Seurat réussit un coup de maître magistral. C’est un roman d’une puissance rare. Une lecture en apnée. Je n’ai pu relever la tête de ce livre qu’après le point final. Une expérience de lecture incomparable. Pour une prise de conscience, pour une prise de parole nécessaire, pour ne plus se taire devant les injustices, ce livre à lui tout seul est une révolution!

Publicités

2 réflexions au sujet de « La maladroite »

  1. Je viens juste de terminer ce roman. Il m’a bouleversé. L’auteur réussit un coup de maître. Les faits sont énoncés froidement, petit à petit on sent les choses se précipiter jusqu’à l’issue finale. Et Diana reste dans notre esprit…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s