Archives mensuelles : février 2016

Je ne suis pas un homme qui pleure

9782709649179-001-X_0Je ne suis pas un homme qui pleure de Fabienne Kanor aux éditions Lattès

C’est l’histoire d’une quarantenaire qui vient de se faire plaquer et remet en question sa capacité à être aimée. Notre héroïne remet aussi en cause sa place dans la société. En effet être artiste dans une famille où l’on ne la considère pas en temps que tel la blesse énormément. Le rapport à la mère  et la reconnaissance en toile de fond, avec les questions sur la construction, l’épanouissement personnel et l’identité: quelle est la place dans ses origines antillaises de ses racines africaines, comment se construit-on?

J’ai beaucoup aimé l’écriture incisive de Fabienne Kanor. Un style percutant qui va droit au but. L’idée étant de dire ce qu’elle ressent profondément en elle. Une sincérité qui m’a beaucoup touchée.

Je ne suis pas un homme qui pleure/éditions Lattès/18€

Boy Snow Bird

OYEYEMI-BSB-72dpiBoy Snow Bird d’Helen Oyeyemi aux éditions Galaade

Quand le Newsweek dit qu’Helen Oyeyemi  est « l’un des auteurs les plus prometteurs du Royaume Uni aujourd’hui« , je me joins à eux avec une conviction sans faille, surtout après ma lecture de Boy Snow Bird paru aux éditions Galaade le mois dernier. Un roman abouti servi par une écriture maîtrisée d’une redoutable poésie. Un conte venu d’un autre temps nous dire les maux d’aujourd’hui. Un roman aussi dense que pertinent et extrêmement intelligent, où la femme, le féminin, la couleur de peau, la filiation et les mensonges au sein de la famille sont au cœur d’intrigues surprenantes. Jusqu’à la fin qui m’a laissé une envie de recommencer ma lecture!

« Personne ne m’avait jamais prévenu au sujet des miroirs, de sorte que je les ai appréciés pendant longtemps, les croyant fiables. » -BOY

Boy fuit son New York natal et son père le preneur de rats, elle arrive dans une petite ville où elle va se reconstruire et se marier avec un jeune veuf père de Snow. Tout se passe bien jusqu’au jour où Boy accouche d’un enfant de couleur…Que s’est-il passé? Qui et vraiment son mari? Sa famille? Ceci n’est qu’une infime partie des rebondissements dont vous allez être les témoins.

« Impossible de compter sur mon reflet, il n’est pas toujours là, mais moi si, si bien que ce n’est peut-être pas vraiment moi… » -SNOW

Je ne saurais trop vous conseiller cette lecture . Un roman qui aborde des sujets tels que l’importance des mensonges, la couleur de peau, les amours et haines familiales, le miroir au centre d’un questionnement…

« Parfois, les miroirs ne peuvent me trouver. Je vais entrer dans une pièce où se trouve un miroir et regarder tout autour et je n’y serais pas. » -BIRD

Hâte de lire vos commentaires.

Boy Snow Bird/ éditions Galaade/24 €

Parabole du failli (bis)

parabole_du_failli_babelParabole du failli de Lyonel Trouillot aux éditions Actes Sud en collection Babel.

Je viens vous annoncer la bonne nouvelle:

Le livre avec lequel ‘ai ouvert mon blog en juin dernier, vient de paraître en poche. Des lectures et cadeaux à venir à petits prix.

Un petit rappel ici du livre que j’emporterait sur une île déserte.

J’ai vraiment hâte de pouvoir échanger avec vous sur ce roman d’une intensité rare. N’hésitez pas à me laisser vos commentaires. Bonne lecture à tous!

La vie d’une autre

La vie d'une autreLa vie d’une autre de Frédérique Deghelt aux éditions Le Livre de Poche.

Ce livre est un coup de cœur depuis 2010. Je suis partie en vacances avec deux de mes amies, il a fait le tour de nous trois en moins de deux. J’ai même pas pu récupérer mon exemplaire tellement la dernière à l’avoir lu y avait surligné, noté, griffonné des notes. C’est une lecture addictive que nous propose Frédérique Deghelt.

Une histoire passionnante d’une femme qui pourrait être notre amie,  à qui il arrive une aventure hors du commun. En effet notre héroïne fête son premier emploi avec des amis, rentre avec un homme et passe la nuit avec. Jusqu’ici rien d’anormal me direz vous. C’est quand le lendemain matin se tournant vers elle il lui dit « Bonjour chérie, aujourd’hui c’est toi qui emmène les enfants à l’école? », que les ennuis commencent. Elle s’aperçoit qu’elle vient de perdre 12 années de sa vie. Qu’est-ce-qui a déclenché cette amnésie? A qui doit-elle en parler? Qui sont ces enfants? Et cet homme ? L’aime-t-elle? Et ce « T » qui revient sans cesse dans son agenda? L’amour résiste-t-il au temps? ….L’auteur nous met au cœur de cette intrigue époustouflante, on ne ressort pas de cette lecture indemne.

Kannjawou. Une lecture nécessaire.

kannjawouKannjawou de Lyonel Trouillot aux éditions Actes Sud.

Il est des auteurs que je suis de prêt, voir de très très prêt, et Lyonel Trouillot en fait partie vous le savez. Son dernier roman confirme mon attrait pour son oeuvre. Encore une fois je viens de passer un moment inoubliable de lecture intense, profondément poétique, intelligent et essentiel.  Je vous invite à vous laisser emporter au milieu du vent, au cœur du cyclone, comme le propose Joëlle l’une des héroïnes de ce Kannjawou. Aller au plus prêt du danger pour exister, se sentir vivant. Le narrateur, Joëlle, sa sœur Sophonie, Wodné, et Popol forme un groupe soudé depuis leur enfance. Arrivés à l’orée de l’âge adulte des questions sur l’avenir les taraudent tous. Quel avenir possible dans un pays qui subit des occupation successives ? La littérature et l’amour au centre des préoccupations de chacun. Optimisme et pessimisme en combat permanent.  Ils évoluent rue de l’Enterrement, dans un pays occupé par la communauté internationale. C’est au bar le  Kannjawou que les destins se mélangent, riches et pauvres, occupants et occupés. Mann Jeanne la vieille amie de tous symbolise la mémoire d’Haïti, des occupations et de la souffrance.

Vous l’aurez compris je pourrais vous parler des heures de ce court roman (208 pages). Il foisonne de sujets tels que la littérature, l’histoire, l’amitié, l’amour, et du Kannjawou (fête traditionnel haïtienne)… et le tout emprunt d’une poésie comme sait magnifiquement le faire Lyonel Trouilot.