Archives pour la catégorie Rentrée littéraire 2015

Love is power, ou quelque chose comme ça

LaSolutionEsquimauAWLove is power, ou quelque chose comme ça de  Adriano Igoni Barrett aux Editions Zulma

C’est un recueil de nouvelles traduit de l’anglais (Nigeria), captivant et troublant à la fois! Je trouve que ce jeune auteur maîtrise l’art de la chute. Je me suis laissée captiver jusqu’au bout , à chaque fois il m’a mené par le bout du nez.

Situées au Nigeria ces nouvelles ont aussi en commun de traiter de sujets universels comme la famille, l’adolescence, l’amour, … La première des nouvelles nous met directement dans l’ambiance avec cette femme qui a tout sacrifié pour ses enfants et qui doit aller à l’hôpital. Sa relation avec sa voisine ou avec ses enfants, tout est dépeint avec une justesse redoutable.

« Igoni Barrett est incontestablement l’une des plumes les plus redoutables et modernes du continent. » Jeune Afrique

Publicités

Fils de chien

fils de chienFils de chien de Vladimir Slepian aux éditions du Chemin De Fer

C’est un long monologue écrit en 1974 que rééditent les éditions du Chemin de Fer , texte paru dans la revue « Minuit ».

L’homme qui nous parle a tellement faim qu’il pense qu’il est devenu un chien. Oui, un chien! Et il fait tout pour s’en persuader. Marcher à quatre pattes? Il peut le faire. Se raser avec les pieds? Il le fera. Remuer la queue?….Ah la queue?! Mais où est-elle passée?

Deleuze et Guattari, dans « Mille Plateau » présentent Fils de chien comme un des modèles du devenir-animal… Ce texte serait-il révélateur du destin tragique de cet auteur mort à Saint Germain des Prés à la fin des années 90?

Sortez des sentiers battus et plongez dans  une lecture rare avec un livre rare.

En plus d’un bonheur de lecture et d’une bonne dose de fantaisie, les éditeurs ont tenus à faire réaliser l’objet livre (car oui vous tiendrez bientôt entre vos mains un bel objet), à l’Institut supérieur des arts de Toulouse.

La maladroite

la maladroiteLa maladroite d’Alexandre Seurat aux Editions du Rouergue

« L’institutrice : Quand j’ai vu l’avis de recherche, j’ai su qu’il était trop tard ». C’est la première phrase deLa maladroite, un premier roman troublant et réussi.C’est l’histoire de Diane, une enfant de 8 ans maltraitée, qui nous est racontée par les différents protagonistes : la grand-mère, le frère, les institutrices, les gendarmes… Sans jamais sombrer dans le pathos ou le glauque Alexandre Seurat réussit un coup de maître magistral. C’est un roman d’une puissance rare. Une lecture en apnée. Je n’ai pu relever la tête de ce livre qu’après le point final. Une expérience de lecture incomparable. Pour une prise de conscience, pour une prise de parole nécessaire, pour ne plus se taire devant les injustices, ce livre à lui tout seul est une révolution!

Appartenir

appaetenirAppartenir de Séverine Werba aux éditions Fayard

La question posée dans ce roman est la suivante: Qu’est-ce qui fait qui je suis,est-ce d’où je viens ? ou alors : Comment se construire quand on ne sait pas d’où l’on vient? En effet notre héroïne voit sa vie chamboulée lorsqu’elle apprend que son grand-père , qu’elle adorait, était juif, qu’il a fuit un pays en guerre, mais que tout cela doit receler bien plus car c’est un secret enfoui loin très loin dans les mémoires et en Ukraine. Elle se voit consacrer sa vie à courir après des ombres du passé pour retrouver qui elle est. Une quête d’autant plus passionnant quand on sait que c’est la réelle expérience de l’auteure.

Petit Piment, grande histoire

mabanckouPetit Piment d’Alain Mabanckou aux éditions du Seuil

Voici le nouveau roman d’Alain Mabanckou dont j’avais déjà lu Verre cassé, Lumière de Pointe noire, Le sanglot de l’homme noir, …  C’est l’histoire de Tokumisa Nzambe po Mose abotami namboka ya Bakoko, « Rendons grâce à Dieu, le Moïse noir est né sur la terre des ancêtres ». Un peu lourd à porter pour ce jeune orphelin dans le Congo des années 60, celui des indépendances. C’est aussi pour ça qu’il finira par obtenir un autre nom: Petit Piment, je vous laisserais découvrir pourquoi.  Notre héros va vite se retrouver à la rue et grandir dans cet environnement. Il va lui arriver des aventures rocambolesques,  jusqu’à se retrouver recueilli chez Maman Fiat 500 maquerelle de son état. Mais bien d’autres aventures encore…

C’est un roman foisonnant que nous propose Alain Mabanckou. Il y a du Oliver Twist dans Petit Piment, il y a un hommage à la femme africaine, beaucoup d’aventures et un brin de folie.

Je ne saurais trop vous conseiller cette lecture à vous adultes mais aussi aux adolescents. C’est un très beau texte sur l’enfance. Un incontournable de cette rentrée littéraire mais aussi un texte qui va rester j’en suis sûre!

Le mauvais oeil, drôle et loufoque

Mauvais oeil-CouvertLe mauvais œil , Pan Bouyoucas

Voilà un roman d’actualité qui réussit un tour de force incroyable: faire rire et grincer des dents à la fois.  Tant de sujet abordés dans ce  nouveau roman de Pan Bouyoucas aux éditions Les Allusifs. La Grèce, le tourisme, la crise économique, les superstitions, l’amour, la famille,…et j’en passe! Comme toujours un univers farfelu où les personnages ne portent pas de nom mais des surnoms qui leurs collent à la peau. La « Lapis Lazuli »car elle adore le bleu, le « Coq » car il a un élevage de poulets, La Piano car elle donne des cours de piano, etc.

Suite à la crise économique, une petite île grecque se voit plus ou moins ruinée. Cette île autrefois prospère grâce au tourisme est au bord de la faillite, tous les porte-bonheurs achetés pour satisfaire la superstition des touristes n’ont été vendus. Il va donc falloir toute la ruse et la malhonnêteté de la »Lapis Lazuli »pour remédier à tous ça et écouler son stock de grigris.

A chaque page tournée et à chaque mauvais coup porté je me suis demandé jusqu’où allait aller cette histoire de fou? Jusqu’où la nature humaine est capable d’aller ?

A découvrir également le précédent roman de Pan Bouyoucas Ari et la reine de l’orge que j’avais adoré et dont je vous parlerait bientôt ici…

Pan Bouyoucas par Marie-Reine Mattera
Pan Bouyoucas par Marie-Reine Mattera

Courir après les ombres

courir apres les ombresCourir après les ombres de Sigolène Vinson éditions Plon

C’est l’histoire de Paul Deville qui en a marre du système capitaliste et qui décide de tout plaquer pour faire sa révolution en travaillant pour les chinois afin de faire couler l’occident. C’est aussi l’histoire de sa quête, comme une lueur d’espoir, il cherche les poèmes jamais écrit de Rimbaud. S’il les trouve alors le poète qu’était Rimbaud aura pris le dessus sur sa condition de marchand d’armes…

C’est l’histoire d’une quête d’absolu, d’économie mondiale, d’amour, et de poésie. Je trouve que c’est un roman extrêmement réussi que nous propose l’auteure  du Caillou (éditions Tripode). Cette fois elle nous emmène dans la corne de l’Afrique, en Chine, à Marseille, sur des bateaux (ivres?), … Les personnages secondaires sont tous aussi complexe que Paul. Ils sont tous d’une manière ou d’une autre en quête d’une vérité.

Un roman d’une grande sensibilité. Et quelle belle question au fond: la poésie peut-elle sauver l’homme de sa condition ?

La clef sous la porte

la clé sous la porteUn roman drôle, intelligent et mordant!

Pascale Gauthier est l’auteure de cette petite bombe paru aux éditions Joëlle Losfeld. C’est l’histoire de José, Ferdinand, Agnès et Auguste qui tous aussi différents qu’ils soient entretiennent une relation parents-enfants compliquée. Un sujet inépuisable que l’auteure traite avec un brio et un humour redoutable.

Pascale Gauthier maîtrise l’art de faire monter les situations en pression, de parsemer de ci de là cahin-caha  des références littéraires qui n’entraveront nullement la lecture du néophyte et raviront les plus éclairés; de dessiner des personnages ordinaires qui nous ressemblent un peu. Qui n’a pas eu envie un jour de tout plaquer, de recommencer  à zéro? Ce qui en fait un roman grand public à conseiller et propager autour de soi de toute urgence. Une grande auteure au service de la littérature, de la défense des mots, de la langue et qui porte un regard sur notre société incisif et touchant à la fois. Je me suis surprise à rire aux éclats en lisant La clef sous la porte, je me suis surprise à me poser la question moi-même: ne devrais-je pas mettre la clé sous la porte et fuir? …

La clef sous la porte aux éditions Joëlle Losfeld

La petite Barbare

9782714459435ORILa petite barbare, Astrid Manfredi

Première lecture de rentrée littéraire, un marque page intacte, une lecture en apnée , un style à couper le souffle, l’Amant et sa Marguerite en fil rouge, un cri, une punch line , et  surtout une claque pour moi, je suis persuadée qu’on ne lit pas un livre comme celui d’Astrid Manfredi sans en sortir changé, bouleversé, marqué…Il y a des phrases que j’ai envie d’apprendre par cœur. Des répliques à la « Audiard »!

C’est l’histoire d’une jeune femme qui raconte, à la veille de sa sortie de prison, le pourquoi du comment elle en est arrivée là. Née du mauvais côté du périphérique elle sait que sa beauté peut lui servir à s’en sortir dans la vie. Manipulée, elle assistera à l’irréparable…

Merci Astrid de me remuer de l’intérieur, j’ai été touchée jusqu’au plus profond de mes tripes !

La petite barbare aux éditions Belfond