Archives du mot-clé Congo

ACHATS DU JOUR BONJOUR LES VACANCES !

Bonjour à tous,

Je viens de passer à la Fnac des Halles, l’antre de la tentation. Partie pour quelques jours de repos à la campagne j’ai fait un stock de lectures qui manquaient à ma culture générale ou des titres que j’avais envie de lire depuis longtemps.

Vous avez lu quoi dans cette pile-pal ? Je vais sûrement relire pour la quatrième fois Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même de Lise Bourbeau chez Pocket, déjà dévoré 3 fois donc…Oui j’assume !

La tresse, La bâtarde d’Istanbul et Mes étoiles noires sont des titres qui me tournent autour depuis plusieurs années, je profite donc de cette mise au vert pour y jeter un œil ou peut-être même vais-je me faire happer …qui sait ? Je n’en demande pas plus !

Le tremblement de Chimamanda Ngozi Adichie. Je n’ai pas pu résister à lire des nouvelles (j’adore ce genre littéraire pourtant peut priser dans notre pays), et en plus d’une autrice dont j’admire le style et les idées. Donc affaire à suivre…

Congo d’Éric Vuillard car j’adore ce qu’écrit cet auteur. J’avais été stupéfaite par La tristesse de la Terre que je recommande vivement à tous ceux qui voudrait découvrir un auteur et son univers qui se place toujours du côté où on ne l’attend pas, celui des opprimés, un style, une voix.

Le goût du printemps aux éditions Mercure de France, c’est pour le sujet, cette collection que j’adore, et pour les jours gris de mon séjour. Je suis sûre d’y trouver des plumes lumineuses qui égayeront les journées de pluie. Si vous ne connaissez pas le concept de cette collection, c’est simple : une thématique dirigée par une personne différente à chaque fois, qui sélectionne des textes classiques ou pas sur le sujet choisi. Idéal pour lire sur des destinations qui vous tentent par exemple. Pour cet opus c’est Jacques Barozzi qui a choisi des textes de Pessoa, Charles Juliet ou encore Boccace, Milan Kundera. Hâte de le dévorer !

Le magazine Psychologies car j’achète toujours un magazine quand je pars en vacances, c’est le signe de détente ultime ! Le DVD de Bohémian Rhapsody pour offrir et les mots fléchés pour faire marcher le ciboulot …

Voilà, je suis prête pour 2 semaines à la campagne. Ma Terre du Milieu à moi !

N’hésitez pas à me suivre sur Instagram : linstantlivre et sur Facebook : fb.me/linstantlivre

@linstantlivre

Publicités

Guest de l’été, N° 1

grange_lontano_congoLontano et Congo Requiem de Jean-Christophe Grangé aux éditions Albin Michel

Ma première invitée est une blogueuse que j’aime beaucoup Jessica de Les vies denses. Elle a bien voulu jouer le jeu et partager avec nous un conseil lecture pour cet été. Je lui laisse la parole :

« Mon coup de cœur pour cet été est le compagnon idéal des chaudes journées d’été et de vos futures nuits blanches : le dyptique Lontano / Congo Requiem. Jean Christophe Grangé nous livre un polar axé sur la famille Morvan, pleine de failles et de secrets, confrontée à un tueur pervers et machiavélique au possible – l’Homme-Clou’ (et croyez moi , son surnom ne lui vient pas de sa passion pour le bricolage en vue de refaire sa déco d’intérieur !). Quand le passé tourmente le présent, quand la froideur de la France se confronte à la chaleur moite du Congo, quand les croyances ancestrales rejoignent la réalité, c’est le lecteur qui suffoque (et en redemande) … »

Congo Requiem / Albin Michel / 24,90€

Lontano / Albin Michel / 24,90€

Petit Piment, grande histoire

mabanckouPetit Piment d’Alain Mabanckou aux éditions du Seuil

Voici le nouveau roman d’Alain Mabanckou dont j’avais déjà lu Verre cassé, Lumière de Pointe noire, Le sanglot de l’homme noir, …  C’est l’histoire de Tokumisa Nzambe po Mose abotami namboka ya Bakoko, « Rendons grâce à Dieu, le Moïse noir est né sur la terre des ancêtres ». Un peu lourd à porter pour ce jeune orphelin dans le Congo des années 60, celui des indépendances. C’est aussi pour ça qu’il finira par obtenir un autre nom: Petit Piment, je vous laisserais découvrir pourquoi.  Notre héros va vite se retrouver à la rue et grandir dans cet environnement. Il va lui arriver des aventures rocambolesques,  jusqu’à se retrouver recueilli chez Maman Fiat 500 maquerelle de son état. Mais bien d’autres aventures encore…

C’est un roman foisonnant que nous propose Alain Mabanckou. Il y a du Oliver Twist dans Petit Piment, il y a un hommage à la femme africaine, beaucoup d’aventures et un brin de folie.

Je ne saurais trop vous conseiller cette lecture à vous adultes mais aussi aux adolescents. C’est un très beau texte sur l’enfance. Un incontournable de cette rentrée littéraire mais aussi un texte qui va rester j’en suis sûre!