Archives du mot-clé Rwanda

Un monde en fragments

Un monde en fragments de Pierre Barré aux éditions de L’atteinte

Attention talents ! Les éditions de L’atteinte ont vu le jour en 2017, Un monde en fragments de Pierre Barré est leur première parution. 57 pages de prose hypnotique.  » Un homme , confronté à un mouvement de violence qui deviendra historique, abandonne le verbe. Tourmenté par une violence incertaine, il tente de recomposer sa vie, mais l’espace qui l’entoure ne cesse de fuir son regard…Taillé dans une langue sensorielle et habitée ce texte nous rappelle que la littérature ne se reçoit pas, mais se conquiert.  » Ce sont les mots que vous pouvez lire sur le rabat, comme une invitation à la lecture. En tout cas, ça m’a donné envie de l’ouvrir et de le lire, de le relire. Un homme dans un environnement qui lui échappe, entouré de fantômes, d’oiseaux et d’autres créatures qui le hantent, l’agressent et se dérobent. Il décide donc de s’enfermer dans le silence, malgré les injonctions des personnes en blouses et escarpins… Une lecture exigeante qu’on oublie pas.

Un monde en fragments/Pierre Barré/éditions de L’atteinte/ 11€

Publicités

Petit pays

Petit pays de Gaël Faye aux éditions Grasset

gaelfayeC’est avec une immense joie que je chronique le premier roman de Gaël Faye que je suis depuis quelques années en tant qu’artistes. C’est le slam qui m’a fait rencontrer Gaël par le biais de son ami Nëggus. Je vous épargnerais la genèse de cette histoire mais simplement pour vous dire que c’est un homme de plume et de soi.  Ce premier roman ce lit comme un grand roman, ce petit pays est un grand texte assurément.

C’est l’histoire de Gabriel jeune garçon métis franco-rwandais d’une dizaine d’années, français par son père, rwandais par sa mère. C’est le roman d’un gamin qui fait les 400  coups avec ces copains au fin fond d’une impasse. C’est également le roman de la guerre dans la vie de Gabriel, celle de ses parents qui divorcent, puis la terrible histoire de 1994 et ce massacre vu par les yeux de cet enfant pris entre deux cultures. C’est une ode à l’enfance.J’ai lu ce petit pays d’une traite emportée par un souffle romanesque remarquable. L’écriture est maîtrisée, subtile et les métaphores foisonnent d’imagination. Gaël Faye rend un grand hommage à un pays méconnu, à sa nature foisonnante ses animaux sauvages et ses ethnies plurielles. Bref, … je pourrais parler des heures de cet énorme coup de cœur de cette rentrée littéraire, je ne saurais trop vous conseiller de le lire et de le partager à outrance !

Je vous invite à regarder le clip de la chanson éponyme (ici) pour vous imprégner de l’ambiance de ce petit pays qu’est le Burundi lové dans région des grands lacs.

Petit pays / Grasset / 18€