Archives du mot-clé Venise

LES GARDIENS DE LA LAGUNE

Les gardiens de la lagune de Viviane Moore aux éditions 10/18

Mon avis : Je suis dans une période où je me fais vraiment plaisir en lisant des romans policiers historiques. Des romans ou des auteurs dont j’entends parler depuis des années et qu’enfin je prends le temps de lire. Voilà pourquoi aujourd’hui je vous parle de ma lecture des Gardiens de la lagune de Viviane Moore.  Je dois avouer que j’ai eu du mal à rentrer dedans. En effet beaucoup de noms et de prénoms italiens (je ne suis pas du habituée), vu qu’il y a secret de famille et bien beaucoup de famille à « tentacules ». J’ai persisté dans ma lecture et pour mon plus grand bonheur ! Une fois les personnages mis à leur place dans chaque arbre généalogique, j’ai pris un très grand plaisir à découvrir  la Venise du XII ème siècle, sans pont entre les îles, avec ses bateaux qui se faufilent, se suivent, naviguent, petits et gros, sans jamais se percuter. La Sérénissime dans toute sa splendeur, au cœur d’une enquête à la Agatha Christie. Effectivement tous les protagonistes ont une bonne raison d’avoir assassiné le méchant de l’histoire. Mais n’oubliez pas que la légende raconte qu’un monstre vit dans les profondeurs de la lagune … Heureusement Hugues de Tarse est là, digne d’un Hercule Poirot oriental, il va mener l’enquête de main de maître.

Note de l’éditeur : Nous sommes en 1162, des ossements enfouis sous les décombres d’une église font ressurgir un passé que beaucoup auraient préféré garder secret… Quelques jours plus tard, un cadavre est retrouvé dans le canal du Rialto. Un meurtre qui entache le nom du doge Vitale Michiel II. Malédiction, crime politique ou vengeance ?
Hugues de Tarse aura besoin de toute sa sagacité et de celle d’Eleonor de Fierville pour comprendre à quel point les Vénitiennes jouent un rôle fatal dans cette sombre histoire d’amour, de jalousies et de haine.

Biographie de l’auteur : Viviane Moore est née en 1960 à Hong Kong, d’un père architecte et d’une mère maître-verrier.  Photographe à dix-neuf ans, elle devient journaliste indépendante, avant de se consacrer entièrement à l’écriture. Elle vit aujourd’hui près de Versailles. Sa série de romans historiques mettant en scène le chevalier Galeran de Lesneven l’a fait rapidement connaître du grand public, un succès confirmé avec « La Saga de Tancrède le Normand », puis la trilogie Alchemia, dans la collection Grands Détectives des éditions 10/18.
Site de l’auteur : http://www.vivianemoore.com

Les gardiens de la lagune/Viviane Moore/10/18/8.10€

Les âmes et les enfants d’abord

9782714471024ORI -1-Les âmes et les enfants d’abord d’Isabelle Desesquelles aux éditions Belfond

Vous vous souvenez peut-être de mon conseil de lecture n°6, Les hommes meurent et les femmes vieillissent d’Isabelle Desesquelles, et comment ces destins de femmes m’avaient émus. Et bien là Isabelle Desesquelles revient avec un roman coup de poing!

Les âmes et les enfant d’abord, c’est l’histoire de cette maman qui se promène avec son fils place Saint Marc à Venise, en vacances ; droit devant, un tas de chiffons au milieu de la place…ils arrivent devant quand une main en sort, tendue, réclamant. Surprise et ne sachant quoi faire d’autre, elle fuit, son fils au bout du bras. Rentrée chez elle cette image la hante et finit par l’obséder au point de vouloir écrire à cette femme le pourquoi de sa réaction. C’est donc comme ça que commence ce court roman d’à peine une centaine de pages. Une longue lettre pour se soulager, pour dire l’incapacité à réagir, à trouver les mots pour expliquer la misère à son fils.

Un roman qui ne cherche en aucun cas à culpabiliser mais à montrer l’importance de dire. Comment réagissons-nous face à la misère de plus en plus visible et croissante dans la rue? Je ne comprends toujours pas pourquoi les médias ne se sont pas appropriés ce roman pour en faire un étendard. Il n’est pas trop tard, j’espère que ce roman pourra réveiller des consciences.

Les âmes et les enfants d’abord/Isabelle Desesqueles/Belfond/10€

Le Turquetto

turquettoLe Turquetto de Metin Arditi aux éditions Actes Sud 

Ce roman mélange les genres avec brio! Tour à tour roman d’aventure, historique ou d’amour, m’a fait voyager dans le temps, vibrer au côté de ce héro hors du commun.

Tout commence avec un fait divers: L’homme au gant est un tableau réputé exposé au Louvre, il serait signé de la main du Titien. Et oui serait….En effet une enquête récente tenterait à prouver que la première lettre de la signature du tableau aurait une identité chromatique différente des autres lettres….

Metin Arditi part de ce phénomène pour nous compter l’histoire de notre héro. Un jeune orphelin de mère né en Turquie, élevée par une nourrice orthodoxe, côtoyant chrétiens et musulmans, mais où il n’est pas permis de reproduire des visages…Comment faire quand Dame Nature vous a donné un don: celui de reproduire à la perfection tout ce que vous regarder?

C’est donc les aventures de ce jeune homme qui fuira la Turquie pour Venise, où il deviendra l’un des plus grand peintre de son temps malgré l’inquisition.

Un roman passionnant à offrir et lire sans modération!

Existe en format de poche aux éditions Babel Actes Sud